jeudi 25 décembre 2014

Lettre au Père Noël.




Cher Père Noël, 

Cette année, je n'ai pas été tous les jours très sage, c'est pourquoi je te demande pardon ! 
J'ai compris mes erreurs passées, mais c'est promis, je ne recommencerai plus ! 
C'est pourquoi, en ce Noël 2014, je te confie mon souhait le plus cher. C'est un beau, mais aussi très "grand" paquet, prends en soin quand tu seras en route !
En attendant, je promets d'être patiente, et de veiller sur ceux que j'aime. 

Je compte sur toi ! 



Une Minipouce dessinatrice, qui croit en ses rêves et en la magie de Noël. 






Et bien sûr, un joyeux Noël à toutes et tous !

mardi 19 août 2014

Renouveau.



Oui oui, vous ne rêvez pas. Il s'agit bien d'un nouveau post ! Mais pas des plus anodins, puisqu'il annonce l'arrêt définitif de mon activité par ici.


Déjà un an que je n'ai plus posté sur ce blog. Je l'aime toujours autant, mais, il est surement temps de passer à autre chose. Parce que je n'ai plus le temps de dessiner des petits strips BD de ma vie quotidienne, de plus en plus remplie par mon travail, et que ma vie personnelle, a elle aussi bien changée. 
Il est donc surement temps de passer à autre chose, dans la joie, et la bonne humeur !



Donc, pour ceux que ça chagrinerait un peu, je ne disparais évidement pas de la circulation,  il est possible de suivre mon travail dans son intégralité sur mon Tumblr, que j'entretiens déjà depuis quelques mois :

Vous y trouverez mes illustrations, animations, et crayonnés en tout genre.


Pour les plus curieux, je vous invite également à me faire un coucou sur ma fanpage Facebook, sur laquelle je donne des nouvelles régulièrement, avec des wip de mon travail, des infos sur mes futures apparitions en conventions, etc ... 


Enfin, je n'avais hélas plus donné signe de vie par ici, car cette année scolaire a été pour moi bien chargée :  Je bossais sans relâche sur mon film de fin d'étude "Meteor", que je présenterai enfin sur internet dans un avenir proche. En attendant, mon petit protégé a son tumblr attitré, sur lequel je partage mon travail (recherches, concept art, charater design etc...), qui a forgé l'identité de mon film final, tout au long de l'année : 



Et biensur, si vous êtes des habitués de Deviantart, j'y suis toujours active : 



Voilà, je  laisse pour un certain temps encore ce blog visible sur le net, et surtout, je vous souhaite une excellente fin de vacances (et oui, toutes les bonnes choses ont une fin...) !

mardi 13 août 2013

Sus à l'écrevisse






Profitez bien de l'été, et de ce  traitre  bon vieux Soleil !
 (Si vous en avez la chance. Je conçois que certains perdurent sous les pluies du Nord, ou soient assez courageux pour travailler... Arrive un jour où l'on a plus la chance d'être un p'tit étudiant opportuniste qui se gave de vacances d'année en année...)

...

Here comes the Sun ♫ 




lundi 22 juillet 2013

Séjour à Valence, round 2



Parce qu'il a fallu les dessiner toutes ces secondes d'anim' ! Et mine de rien, ça remplit bien la tête. 
Je n'ai jamais aussi peu écouté de musique que depuis ces derniers mois.

L'animation, cette grande dame, elle impose le silence. Et mine de rien, quand tu deviens modeste, et que tu te concentres, avec le silence, tu te rends compte que c'est pas si mal en fin de compte...


Toutes ces feuilles à perforer, numéroter, à mettre et remettre dans l'ordre (oui, parce que, même quand tu dessines, tu finis par sympathiser avec les chiffres et leur pouvoir satanique. Hélas, si tu ne veux pas mourir sur place en voyant ta pile de feuille se mélanger joyeusement après être tombée par terre malencontreusement, tu dois bien admettre, que les chiffres, ça a quand même du bon).


L'animateur, ou le pire ennemi de l'arbre.



                                                                                   photo © Frank Herman



(A chaque article, je me promet de ne pas être trop bavarde, de laisser l'image parler d'elle même, et à chaque fois, je ne résiste pas à l'envie de faire quelques confidences. )


A vous, et votre patience,
A mon petit coté masochiste, qui me pousse à faire des études parfois épuisantes, mais Ô combien passionnantes.


A mes yeux, j'en suis sure maintenant, j'essaie d'accéder à l'un des plus beaux métiers du monde...




mardi 16 juillet 2013

Séjour à Valence, round 1



Le plus dur, à la fin, c'est de porter chaque jour, à pied (sinon ça serait pas drôle) une pochette pleine à craquer de dessins. C'est ça, de vouloir faire de l'animation traditionnelle.

Evidemment, mon appart se situait à un bon petit kilomètre et demi de Folimage.
Et oui, dans la vie, faut aimer le défi. ( Non, c'est surtout qu'on prend ce qu'on trouve, c'est bien connu des étudiants comme vérité. )



Pour ceux que ça intéresserait de voir ce que j'ai effectué durant mon stage, je mettrai très prochainement un peu de mon travail sur mon second blog, destiné à mes illustrations et animations.
C'est par ici, direction  Minipouce, Alias Siarina .

(J'en profite pour préciser que ce blog est également accessible ici, grace à l'onglet visible dans la colonne de gauche. Comme ça, si vous avez du temps à perdre, vous pouvez vagabonder d'un blog à un autre aisément.)


_________


* Et un banc-titre, c'est quoi, ce bidule ? 
Ah, oui. Voici la bête : 





Sans photo, c'est un peu difficile à expliquer, pour ceux qui ne connaitraient pas. 

Il s'agit d'un plan de travail, où l'on fixe ses dessins un par un, qui sont ensuite pris en photo par la caméra fixée sur le haut, le tout éclairé par des spots positionnés sur les cotés. Enfin, la photo est transmise à notre ami l'ordinateur, sur le logiciel adéquat. Mais je vais arrêter là les explications, c'est peut être un brin barbant ! 






samedi 4 mai 2013

Bomb' bobo.






De la "bobo". C'est sûr, ce doux mot mélodieux restera un mystère à part entière.

Cependant, il a trouvé sa place dans le petit lexique familial. 
Après délibération, il nous parut logique de lui attribuer un sens propre, ne serait-ce que pour charier un peu le véritable créateur. 


...

"c'est dl'a bobo" : expression appartenant au mot "bobo". 

Bobo : nf. Qui a de la classe. Pourrait être potentiellement traduit par une faute de frappe conduisant à une expression récurrente chez les jeunes " c'est de la bombe".












mardi 23 avril 2013

Tout de vert vêtu.

Je ne crois pas avoir déjà parlé de ma folle passion pour la saga légendaire "The legend of Zelda" de Nintendo. Voilà plus de dix ans que j'ai été définitivement conquise par cet univers. Et voilà le résultat ! Même en grandissant, avec les études et mes autres occupations, c'est toujours la même histoire. Un retour aux sources est régulièrement inévitable. 

Que voulez vous, les décors et les personnages accompagnant Link dans sa quête arrivent toujours à m'enchanter, à me transporter. 

Comme quoi, un jeu vidéo peut aussi avoir les mêmes valeurs et les mêmes atouts qu'un bon film, ou un bon roman.


 Suffit de s'intéresser aux bons. 

Alors, vous là, la nouvelle génération de joueurs, qui souvent délaissez les vieilles licenses qui ont fait naître l'apogée du jeux vidéo, et lui ont permis d'évoluer, laissez vous conquerir par autre chose que Fifa ou Call of duty, pour une fois. 



Ps : Ah, et par pitié, pour les non-connaisseurs, ce Mister en vert, c'est pas Zelda. C'est Link. Zelda, c'est la princesse.

Sur ce, je retourne à mon donjon !